Depuis un certain temps le thème de la digitalisation a, à travers différentes tendances et technologies, un impact significatif dans l’environnement privé (médias sociaux, Smart Home, internet mobile, etc.) comme dans le milieu des affaires (impression 3D, robotique avancée, apprentissage automatique, etc.). Le changement numérique est donc perceptible dans la vie quotidienne privée comme dans la vie professionnelle et continue à gagner en importance à un rythme considérable.

Stratégie de digitalisation

Illustration 1: Exemples de technologies disruptives (ou perturbatrices) au fil du temps

 

Il y a une large incertitude en ce qui concerne les attentes liées au changement numérique: Les hypothèses futures vont des possibilités substantielles aux risques existentiels. Dans ce contexte, les entreprises comprennent habituellement par le terme «numérisation» un moyen d’accroître l’efficacité. Cependant, les changements structurels associés au progrès technologique ont un impact beaucoup plus important. Dans le cadre du changement numérique, l’interconnexion intelligente et mondiale des acteurs du marché – c’est-à-dire les personnes, les choses et les machines – crée un mélange explosif qui peut considérablement altérer ou même faire exploser les chaînes de valeur existantes et les modèles d’affaires établis. Vu sous cet angle, nous comprenons la numérisation, et le changement numérique associé, comme un changement holistique vers une nouvelle économie numérique. La transformation numérique associée utilise des avancées technologiques pour développer de nouvelles chaînes de valeur et des modèles d’affaires. Dans le sens de la «destruction créatrice» définie par Schumpeter, cela conduit à la perturbation susmentionnée des structures établies des chaînes de valeur et des modèles d’affaires. Des exemples d’une telle perturbation numérique sont:

Stratégie de digitalisation

Illustration 2: Exemples de modèles d’affaires perturbateurs (ou disruptifs)

Les exemples illustrent très clairement comment les technologies modernes peuvent être utilisées pour exploiter les ressources non exploitées et, en combinaison avec les avantages des clients appropriés, être en mesure d’être introduit dans de nouveaux modèles d’affaires numériques. Des exemples de l’entrée de ces nouveaux acteurs du marché dynamiques et proches du numérique peuvent être trouvés dans presque toutes les industries. Par conséquent, la pression exercée sur les «top dog physiques» s’élève pour trouver des réponses propres aux défis du changement numérique.

Un exemple particulièrement vaste et multiforme est l’écosystème d’Amazon.

Illustration 3: Amazon comme exemple d’un écosystème disruptif

Comme on peut le voir dans la figure deux, l’écosystème d’Amazon s’étend à de nombreux domaines et comprend à la fois des offres privées (B2C) et des offres commerciales (B2B). En outre, le contenu des médias, le matériel et leur commercialisation sont inclus dans l’écosystème. Cela se traduit par divers fronts d’une perturbation causée par Amazon dans plusieurs secteurs d’activité.

Compte tenu de la multiplicité des possibilités et des risques de l’économie numérique et de la transformation numérique qui y est associée, le secteur de la numérisation comprend les six domaines de compétences suivants:

  • Disruption digitale – bilan efficacité et stratégie, c’est-à-dire analyser dans quelle mesure le risque d’une perturbation numérique de la chaîne de valeur et de l’ensemble du modèle d’entreprise est dû à de nouveaux acteurs dynamiques et proches du numérique.  En savoir plus…
  • Digital Readiness, c’est-à-dire la création d’une analyse concurrentielle comparative selon des critères d’évaluation spécifiques sur le niveau de maturité de la numérisation en termes de stratégie, d’organisation, de clients, de concurrents et de technologie. En savoir plus…
  • Stratégie de transformation digitale, c’est-à-dire créer une feuille de route individuelle en vue de la transformation numérique systématique de votre entreprise selon des niveaux d’évolution numérique spécifiques. En savoir plus…
  • Industrie 4.0, c’est-à-dire l’imbrication des acteurs, des processus et des données avec les technologies d’information et de communication les plus modernes dans le but d’une production intelligente et flexible. En savoir plus…
  • Internet des Objets (IoT), c’est-à-dire l’analyse des options stratégiques d’intégration de valeur ajoutée des niveaux d’interaction numérique créés par l’Internet des objets entre le monde physique et le réel. En savoir plus…
  • Intelligence Artificielle (IA) / Apprentissage Automatique (AA), c’est-à-dire analyse potentielle pour accroître la valeur par l’implémentation de l’apprentissage automatique (AA) et de l’intelligence artificielle (IA) dans des processus complexes et élaborés. En savoir plus…
  • L’excellence opérationnelle digitale, c’est-à-dire l’analyse du potentiel d’optimisation opérationnelle selon une stratégie de transformation numérique et la dérivation d’une feuille de route avec des mesures appropriées. En savoir plus…

 

Contactez un de nos experts

Markus Fost, MBA, est un expert en E-commerce, modèles d'affaires et transformation numérique avec notamment une vaste expérience dans les domaines de la stratégie, l'organisation, la finance d'entreprise et la restructuration opérationnelle.

En savoir plus

Markus Fost

Managing Partner
Markus Fost, MBA, est un expert en E-commerce, modèles d'affaires et transformation numérique avec notamment une vaste expérience dans les domaines de la stratégie, l'organisation, la finance d'entreprise et la restructuration opérationnelle.

Plus d’informations sur Stratégie de digitalisation

Bilan efficacité de la disruption digitale

Dans un contexte d'innovation disruptive, les modèles d'affaires, les chaînes de valeur et même leur droit d'exister sont contestés. Il est d'autant plus important d'effectuer un contrôle approprié de la solidité du concept afin de déterminer votre viabilité future!
En savoir plus

Digital Readiness

On parle de Digital Readiness Assessment lorsque l'on effectue une analyse systématique et une évaluation comparative de la maturité digitale d'une entreprise. En savoir plus...
En savoir plus

Stratégie de transformation digitale

L'objectif d'une stratégie de transformation digitale est d'identifier, d'évaluer et de prioriser le potentiel des «capacités digitales», c'est-à-dire des technologies et de leur utilisation intelligente, dans le sens d'un (éventuellement nouveau) modèle commercial durable.
En savoir plus

Industrie 4.0

Dans certains domaines la production industrielle s'est transformée en une production digitale – même si la route vers une industrie 4.0 clairement définie n’est pas encore terminée.
En savoir plus

L'internet des objets (IoT)

Internet of Things (IoT), en français Internet des objets, connait un fort développement depuis plusieurs années. En savoir plus.
En savoir plus

Intelligence Artificielle (IA) / Apprentissage Automatique (AA)

Les solutions d'Intelligence Artificielle sont une combinaison de big data et d'algorithmes. Du matériel de haute performance est requis. Les principes d'AI peuvent être appliqués dans une grande variété de contextes, de sorte qu’il en résulte une gamme presque infinie de possibilités.
En savoir plus

Excellence opérationnelle digitale

Dans le cadre de l'excellence opérationnelle digitale, la principale préoccupation est la mise en œuvre d'une stratégie de transformation digitale prédéfinie. Conformément aux objectifs définis dans la stratégie, la transformation systématique vise à obtenir une amélioration des performances durable
En savoir plus

FOSTEC & Company est connu de

Lire plus

FOSTEC & Company GmbH

Marienstraße 17, D-70178 Stuttgart

info@fostec.com

+49 (0) 711 995857-0

+49 (0) 711 995857-99

Contactez nous